Trouvez un large choix de modèles d’espadrilles tendance pas cher

espadrilles tendance

L’espadrille n’est autre que la tong de nos ancêtres. Il s’agit d’une chaussure faite de corde de chanvre et de toile simple et elle est originaire des Pyrénées. On la fabrique toujours de nos jours au Pays Basque, essentiellement à Mauléon-Licharre qui en est la capitale. D’ailleurs, le personnage de bande dessinée Gaston Lagaffe porte des espadrilles bleues.

Les Espadrilles basques

L’espadrille est une chaussure traditionnelle qui nous renvoie souvent aux emblèmes du Pays Basque. Aujourd’hui, revisitée, elle est devenue un véritable accessoire de mode. Elle est surtout recherchée lors de la période estivale. Sa simplicité, sa légèreté, la gamme de coloris proposée et les matériaux naturels utilisés pour sa fabrication sont les clés de son succès et l’accroissement des chiffres d’affaires de ses fournisseurs.

 Origine de l’espadrille

Les espadrilles basques sont des chaussures mythiques Traditionnellement fabriquées et cousues à la main, les espadrilles étaient à l’origine composées d’une semelle tressée en corde de jute (ou en chanvre) et de tissu. Ce dernier est généralement de la toile de lin, recouvrant le dessus de la chaussure.

C’est au cours de ce siècle que la fabrication des espadrilles a amorcé son véritable développement. En effet, à Mauléon, une famille d’anciens épiciers, les Béguerie, s’est mise à fabriquer les espadrilles en grande quantité. Des ouvriers tressaient les semelles, piquaient et assemblaient les chaussures. Quant à la famille, elle se chargeait de collecter les pièces terminées. C’était un véritable travail à la chaine, mais artisanale.

Peu à peu, la demande ne cessait de se développer notamment dans les mines du Nord de la France et en Amérique du Sud, l’entreprise familiale fit appel à des ouvriers espagnols. Parmi eux, on compte les « Hirondelles », des ouvrières espagnoles qui venaient à l’automne et repartaient au printemps.

Au fil du temps l’espadrille du Pays Basque se renouvelle et évolue et puis elle se démocratise et tend à devenir une chaussure de détente et de loisir. Ensuite grâce au C’est le monde de la mode, et notamment celui de la haute couture qu’elle devient de plus en plus importante surtout dans les années 60 quand Yves Saint-Laurent commande à une entreprise basque la fabrication d’espadrilles à talon qui connaissent succès foudroyant sur les podiums.

L’espadrille aujourd’hui

Les adeptes des espadrilles basques ne cessent de  rajouter leur touche de modernité à ces chaussures. Coté prix on peut dire qu’elles sont des espadrilles pas chères par rapport aux autres gammes de chaussures estivales légères. Plusieurs d’artisans et d’amoureux de cette chaussure traditionnelle basque tentent malgré les concurrences de préserver avec ferveur leur savoir-faire ancestral. C’est ainsi que Mauléon demeure encore aujourd’hui, le lieu de production principal de l’espadrille avec environ 65 % de la production française annuelle.