Comment entretenir ses chaussures de sécurité

chaussures de sécurité

Pour les professionnels exerçant des métiers à risques, le port de chaussures de sécurité est obligatoire au quotidien sur leur lieu de travail. Ainsi, dans l’objectif de les conserver dans le même état de confort et de résistance le plus longtemps possible, un bon entretien quotidien, simple mais efficace, s’impose.

Vous affrontez des journées de travail sous la pluie, dans la neige et la boue ?

Tout d’abord un séchage, le plus naturel possible est indispensable (afin d’éviter au cuir de craqueler). Retirer la ou les semelles internes, dénouer et ouvrir ses chaussures en cuir au maximum pour les ventiler, les mettre à sécher à température ambiante (~20°C) éloignées d’une source de chaleur directe (radiateur, soleil, cheminée, …).

Quel type d’entretien pour des chaussures de sécurité en cuir ?

Une fois séchées, nous vous conseillons d’évacuer les poussières de boue avec une brosse légère, de frotter les éventuelles traces blanches dues à la neige avec un chiffon doux légèrement imbibé d’eau savonneuse et finalement d’y appliquer une cire ou graisse (en fonction de la qualité du cuir) visant à nourrir le cuir pour qu’il conserve son aspect et sa souplesse.

Quel type d’entretien pour des chaussures de sécurité en nubuck ou en croûte de velours ?

Plus fragiles à entretenir, les parties en nubuck ou en croûte de velours composant vos chaussures de sécurité doivent être brossées en surface pour éliminer résidus de bois, de métaux ou de poussières accumulés dans la journée, nettoyées à l’aide d’un décrottoir (brosse en crin synthétique) et d’une brosse en laiton pour la croûte de velours ou en crêpe pour le nubuck, ou encore d’un chiffon doux imbibé d’eau savonneuse. Ces modèles, dès leur première utilisation, doivent également être imperméabilisés pour leur conférer une couche protectrice supplémentaire contre les tâches et salissures dues à vos conditions de travail.

Quel type d’entretien pour des chaussures de sécurité en fibres textiles ou microfibres ?

Ce sont les chaussures de sécurité les plus faciles à entretenir. Un nettoyage à  l’eau savonneuse et un rinçage à grande eau, suivi d’un séchage naturel à température ambiante, sont généralement suffisants. Certains modèles autorisent même un lavage en machine domestique (évitez de mélanger d’autres vêtements ou équipements lors du lavage de vos chaussures de sécurité afin d’éviter les risques d’abrasion). Une fois sèches, nous conseillons ensuite de procéder, de façon systématique, après chaque nettoyage, à l’imperméabilisation de vos chaussures à l’aide d’un spray spécial microfibre.

« Je veux bien nettoyer mes chaussures à grande eau et les laisser sécher. Mais comment faire si le lendemain matin elles ne sont pas encore sèches ? »

C’est une réflexion que nos clients nous partagent fréquemment. Et malheureusement, il n’y a pas de solution miracle de séchage rapide !

Le seul conseil que nous pouvons donner dans ce cas dépend de votre besoin et de votre budget : « commander une paire de chaussures de sécurité de rechange ». Avec cette seconde paire, vous pourrez accorder tout le soin nécessaire à l’entretien de la première, et lui laisser le temps de sécher naturellement pour une utilisation le matin suivant, après le nettoyage de votre paire de rechange.

Comment entretenir l’intérieur de vos chaussures de sécurité ?

Pour éliminer les odeurs de transpiration, et pour lutter contre la prolifération de champignons et mycoses, nous vous conseillons de pulvériser régulièrement l’intérieur de vos chaussures à l’aide d’un déodorant pour les premières, et d’un spray fongicide antibactérien pour les secondes.

Découvrez une large sélection de chaussures de sécurité sur Manelli.